Limiter la place de la voiture pour des territoires apaisés

Nos villes sont de plus en plus saturées. Le règne de la voiture individuelle et l’absence de véritable alternative attractive, notamment sur la Côte d’Azur et particulièrement à Antibes, a un impact direct sur l’environnement, la santé et la qualité de vie des habitants.

Ce sujet doit aujourd’hui être pris à bras le corps. L’ambition de limiter la place de la voiture doit être mise sur la table par les responsables politiques et les élus de nos territoires. Non pas pour opposer automobilistes et cyclistes, piétons, covoitureurs, usagers des transports etc… mais au contraire pour permettre à chacune et chacun de choisir son mode de déplacement adéquate : favoriser les alternatives et diminuer le nombre de voitures sur nos routes permettra d’apaiser nos villes, y compris pour celles et ceux qui seront toujours contraint d’utiliser leurs voitures.

Avec l’Alternative Sociale, Citoyenne et Ecologique pour Antibes Juan-les-Pins, nous portons cette ambition pour notre ville et la Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis (CASA).

Après 25 ans de mandat, le maire sortant n’a pas été capable d’ouvrir plus de 4km de voie de transports en commun en site propre. Le flop du lancement de la nouvelle “Ligne A” (4km en site propre sur 17km de ligne, et des problèmes avec l’alimentation en gaz des véhicules au jour du lancement…) est révélateur : l’enjeu pour l’actuelle majorité était d’annoncer des inaugurations à 2 mois des élections municipales plutôt que de proposer une véritable solution, efficace et ambitieuse.

Alors qu’il est présent à Sophia Antipolis, le réseau cyclable est inexistant dans Antibes, empêchant les habitants de rejoindre les pistes de Sophia Antipolis de manière sécurisée. Aucune solution non plus pour relier l’est et l’ouest de la ville, alors qu’il s’agirait d’un aménagement apportant de l’attractivité touristique et favorisant notre économie locale, tout en nous connectant aux autres villes du littoral (Nice, Cannes …).

Pour ces élections municipales, nous souhaitons donc apporter une alternative concrète, à travers notamment :

  • la gratuité des transports en commun
  • le développement du réseau Envibus pour permettre à tous les habitants d’y accéder simplement
  • Un Plan Vélo ambitieux, pour faire d’Antibes Juan-les-Pins une ville cyclable
  • Le développement de l’ensemble des alternatives à la voiture individuelle (covoiturage, autopartage, …)

Nous avons notamment dévoilé, le weekend dernier, nos premières proposition pour un Plan Vélo :

N’hésitez pas à le consulter et à y contribuer, ou à voir les autres propositions de notre projet sur www.alternative-antibes.fr.

1 réflexion au sujet de “Limiter la place de la voiture pour des territoires apaisés”

Laisser un commentaire